Exigence et rigueur pour accompagner à la réussite

Je n’ai pas de souvenirs d’un professeur en particulier, mais d’une école primaire dépendant d’une grande usine (paternalisme du 19ème siècle) dont les élèves (classe de plus de 40) étaient filles d’ouvriers ou de mineurs et leurs parents d’origine polonaise ou italienne ne sachant pas la langue française. Les institutrices étaient d’une grande exigence dans tous les domaines.

Et nous avions tous les soirs des devoirs à faire et des leçons à apprendre même si les familles habitaient des corons. Même situation dans l’école des garçons voisine. Nous étions 7 enfants à la maison et aucun d’entre nous n’a eu de difficultés en entrant dans le secondaire (tant au niveau des connaissances que des habitudes de travail personnel).