maladie pas prise en compte

Stigmatisée “prof absente”

“ Par où commencer… en 2015, on me diagnostique une endométriose profonde, touchée aux ligaments utéro-sacrés, mes règles deviennent invivables. En effet, les trois premiers jours, voire plus, jusqu’à huit jours, je suis clouée au lit par des douleurs qui ne sont maintenant soulagées qu’au tramadol, paracétamol-codéine ou de la morphine. Je me suis retrouvée…

novembre 20, 2019
Lire la suite