Frappé en début d’année par un élève

« 

J’ai été frappé par une élève en début d’année, après qu’elle m’a jeté ses chaussures à la figure (je suis professeur d’EPS !).

Résultats, devant les incohérences répétées d’un système qui se révèle de plus en plus « pourri » de l’intérieur, je ne souhaite qu’une chose, quitter ce navire qui prendra bientôt l’eau et ainsi donner raison à ces gens haut perchés qui sont en total décalage avec la réalité et qui ne pensent qu’à une chose : faire le minimum de vagues, pour faire croire que tout se passe bien.

— Collège