Insultée et porte scellée au chewing-gum

« 

Ce matin, j’ai dû retirer le chewing-gum collé dans la serrure de la porte de ma salle pour pouvoir y accueillir ma classe. J’ai fait un petit commentaire en l’ôtant (« c’est pas malin »).

J’ouvre enfin et j’entends: « vas-y ouvre ta porte sale pute » dans mon dos.

Je pense savoir de quel élève il s’agit.

J’attends de voir quelle réponse le proviseur donnera à cet incident lundi matin.

— Lycée, 13 ans d’ancienneté