Insultée, menacée, agressée et volée

« 

Enseignante en Enseignement Artistique en Lycée Professionnel sur l’académie d’Aix Marseille. J’ai plus de 20 ans de métier dans divers établissements lycée professionnel et collège. Il m’a toujours semblé être  » forte  » face aux attaques des élèves – des adolescents -. J’ai toujours eu de bonne relation et bonne communication avec mes élèves, la discipline s’y prête tant elle amène un moyen de réussite à des élèves en difficulté.

Mais voilà 4/5 ans ça se dégrade.

En 2009/2010 dans une SEP, j’ai dû porter plainte parce qu’un élève qui avait craché sur moi et ne voulant pas reconnaître son acte a menacé de me tuer et de faire la même chose à ma famille. La famille de l’élève m’a reproché de mettre trop de pression à leur fils et insister pour que je retire la plainte… un autre m’avait volé portefeuille et ordinateur portable. Une mère m’a traité de « grosse pute » pensant que j’aurai une réactivité face à l’insulte : j’avais sanctionné son pauvre petit chérubin qui s’était montré capable de grossièreté et violence physique envers des élèves de la classe et qu’il perturbait la classe, mais aussi j’ai essuyé nombres insultes des élèves des garçons en grandes majorité: « putain« , « salope« , « nympho » parce que j’exigeais d’eux, tout simplement travail, correction, respect…du règlement et des personnes.

Cette année sur un autre LP dit «  tranquille « , là aussi, ça se dégrade : se sont des agressions verbales perpétuelles simplement parce qu’on demande poliment et courtoisie, bienveillance, de ranger le portable, modèle dernier cri sur le marché, de sortir son matériel que les élèves n’ont pas, de se mettre au travail qu’ils n’ont pas envie de faire ou pas fait, d’arriver à l’heure, de ne pas manger en classe, de respecter les autres élèves et le règlement…

En face, on a des élèves odieux, capricieux, hystériques, menteurs sans limites, grossiers, orduriers, méprisants, harcelant qui agissent en toutes impunités… : alors que je demandais un billet de retard à une élève (15 minutes de retard), je me suis vue reprocher de ne pas respecter le règlement avec violence et insultes…ou bien une autre élève me reprochait de perdre son travail alors qu’il se trouvait dans son sac – en désordre – et là aussi avec force d’incivilité : « salope« , « espèce de conne« , « va te faire enculer« …et ce n’est pas tout : une classe toute entière m’a agressée verbalement gratuitement, à partir d’une rumeur colportée par une professeur malveillant qui est contre ma discipline dans la formation des élèves…

Trop c’est trop ! Marre d’être agressée verbalement par des élèves ! J’aime mon métier et ma discipline est très attrayante mais là il y a vraiment de quoi craquer… c’est ce qui m’est arrivé il y a 15 jours…nous ne sommes pas soutenus par notre hiérarchie… mon chef m’a tout simplement demandé d’aller chez le docteur et de rentrer chez moi pour me reposer comme si la fatigue était la cause des comportements intempestifs des élèves.

— Lycée, 20 ans d’ancienneté