Le souvenir de mon institutrice ne m’a jamais quitté

Depuis l’école primaire le souvenir de mon institutrice ne m’a jamais quitté !
Le premier de la classe qui terminait un devoir de français a reçu en cadeau le très beau livre d’Hector Malot “Sans Famille”.

À 80 ans je me rappelle le bonheur à la lecture de cet ouvrage que j’avais bien entendu eu le bonheur de recevoir.

Amicalement.