Nez dans le portable non-stop

« 

Une amie me raconte : a reçu des stylos marqueurs dans le dos et des menaces, « je vais craquer le ramadan sur toi » en lycée professionnel à Grenoble. Moi, enseignante à Marseille dans le privé, étudiants adorables mais le nez dans le portable non-stop. Effectif attendu en seconde pour garder notre section trente élèves, autant déscolariser vos enfants.

 

Enseignant au lycée, 35 ans d’ancienneté

«