Pourchassé par un élève agressif

Depuis deux ans des situations critiques entre professeurs/élèves se font de plus en plus nombreuses.

Cette année 2010, un élève à qui je demande le carnet pour y écrire un mot à l’attention des parents, s’emporte ! Le mot est mis. A la sonnerie l’élève agressif tente de me le reprendre des mains. Donne des coups de pieds sur les poteaux en criant. Je me rends à la vie scolaire. Il me fait un croche-patte faisant mine qu’il ne l’a pas fait exprès. Un rapport est écrit sur ce qu’il s’est passé.

Je quitte l’établissement en voiture. L’élève m’attend à la sortie et traverse lorsque je passe. Je m’arrête pour le laisser passer. L’élève passe et je redémarre. À ce moment-là l’élève se retourne et se précipite sur l’aile de ma voiture, roule et tombe par terre en s’écorchant le coude et le bras en criant “Il m’a écrasé“, “vous avez voulu me tuer” ! Je lui demande de s’éloigner et rentre chez moi. J’ai laissé une main courante à la gendarmerie. Aucune sanction de l’administration puisque cela a été réglé avec un entretien avec le parent qui a d’ailleurs beaucoup de mal avec son fils !

Fabulations, menaces (des parents et des élèves), incivilité sont notre quotidien. Triste métier où désormais on ne se sent vraiment pas toujours en sécurité (pour preuve les ciseaux ont été interdits dans les trousses des collégiens). Heureusement restent ces moments d’enseignement durant lesquels le plaisir est encore au RDV !

— Collège, 1 an d’ancienneté